La protection de l'environnement

2004

Depuis maintenant 30 ans, le C.D.S. Aude oeuvre en collaboration avec le Conseil Général de l'Aude et les communes pour la défense de l'environnement dans les domaines de sa compétence : karst, cavités et eaux souterraines. Il semble opportun d'établir la liste des diverses actions qui se sont déroulées pendant cette période, ainsi qu'un bilan des résultats obtenus. Ceci sans préjudice des périodes antérieures où le souci de la protection des cavernes, sans prendre ces formes "militantes", sous-tendait néanmoins les actions de notre comité.

Tout débute en janvier 1987 grâce à une heureuse conjonction, comme disent les astrologues : d'une part le lancement par le Conseil Général de l'Aude d'une campagne de réhabilitation du fleuve Aude ("Aude, rivière propre") et d'autre part un nouveau cri d'alarme des spéléologues audois au sujet du Barrenc de Picaussel, horrible charnier et dépotoir, où vient d'être découvert un ruisseau souterrain. Le conseiller général chargé de l'Environnement et du Cadre de Vie prend contact avec des responsables du C.D.S. et, ensemble, ils tracent les grandes lignes d'une campagne de sensibilisation de l'opinion publique aux dangers de la pollution des eaux en terrain karstique.

Action 2004

Pour ces 16° Journées de l'Environnement, nous étions conviés dans le magnifique site de Bouisse, village typique des Hautes-Corbières.

Malgré les efforts de tous (élus locaux, spéléos, population), certains irréductibles résistent et continuent à déverser à côté de la décharge contrôlée des déchets hautement polluants pour la nappe phréatique karstique qui alimente la Source de l'Estrade à Montjoi.

Devant cet état de fait, le CDS Aude a programmé une intervention de dépollution dans le cadre des Journées de l'Environnement 2004. Celle-ci vient de se dérouler le samedi 12 juin 2004 et a réuni une trentaine de spéléologues sur les lieux.

N'oublions pas de remercier les organisateurs, Henri Guilhem (Président du CDS 11) et Philippe Moréno (Commisssion Environnement) qui ont planifié toute l'opération ainsi que la municipalité de Bouisse qui nous a chaleureusement accueilli et qui nous a offert un apéritif très apprécié après la confrontation brutale avec des effluves nauséabondes.

Surmontant leur dégoût, les spéléologues ont réussi à donner au site un aspect plus présentable et à montrer l'utilité de leur discipline dans ce domaine. L'opération s'est achevée dans la bonne humeur autour du pot de l'amitié.

Photos